Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 16:05
Alors que beaucoup de nos collègues sont déjà en vacances , chez  nous, il me reste un dernier travail à terminer:
couper l'herbe qui pousse dans nos vignes.
N'utilisant pas d'herbicides, j'ai choisi de laisser pousser l'herbe pendant l'été. Ce que les spécialistes appellent "l'enherbement naturel maîtrisé".
Il y a plusieurs raisons et avantages à ce choix.
La première, l'herbe maintient la terre en place lors des pluies et orages estivaux et évite à celle-ci de se retrouver au mieux au bas des coteaux et au pire sur la place du village.
La seconde, l'herbe va faire concurrence à la vigne. Cette concurrence évite aux raisins de trop "gonflés" , maitrisant ainsi les rendements et préservant la concentration dans les raisins. Elle oblige aussi les racines de la vigne à plonger plus profondément dans le sol, ce qui favorisera une meilleure expression de nos terroirs.
La troisème, l'herbe retient l'humidité des pluies d'été ou des rosées matinales .Les raisins restent au sec, le botrytis et la pourriture ne peuvent donc pas se développer.
Enfin, l'herbe protège la vie microbiologique des sols. En effet , toutes ces petites bêtes qui vivent en terre n'aiment pas du tout les herbicides et  les  températures élévées ( 30 /40°). Bien sur , nous n'employons plus de desherbants depuis longtemps (et en "bio" c'est formellement interdits)  et nous ne pratiquons pas de labours d'été qui remue la terre et laisse le sol nu sans protection contre les rayons du soleil très chauds cet été.

Mais voilà, l'inconvénient de cette pratique , c'est que l'herbe ,
elle pousse et beaucoup. Alors pour éviter que nos vignes ne ressemblent à une friche, il faut tondre cette herbe.
Pour cela, j'utilise deux armes fatales.
Le Snapper, véritable petit tracteur-tondeuse , made in USA, monté sur un chassis articulé et équipé d'un moteur de
125cm3 , capable de gravir les fortes pentes de nos coteaux.
(voir photo à La Chagnée du haut).
La débrousailleuse, équipée soit d'une lame , soit d'un fil nylon
permet de finir le travail en coupant l'herbe sous les ceps.






 à La Chagnée du Haut















la débroussailleuse            encore un petit coup de débroussailleuse sous les ceps, et ce sera  "nickel"

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article

commentaires