Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:14

IMG 0129

 

 

Alors que les présidents , les dirigeants , les scientifiques , bref beaucoup beaucoup de monde sont réunis , pour rien ou presque, à Copenhague  pour parler du réchauffement climatique s'abat sur l' Europe et sur la France une vague de froid et de neige. Si ça , c'est pas un paradoxe...!

Chez nous, il est tombé une quinzaine de centimètres de neige entre le jeudi 17 et le dimanche 20 décembre et la température est descendue jusqu' à - 18° C dans la nuit de samedi à dimanche .
L'occasion de faire quelques photos des vignes sous la neige notamment à La Chassière. (voir l'album photo)

                                                        IMG 0131
Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 20:26

               
  La mise en bouteille d'un vin est la dernière étape de l'élevage d'un vin  . C'est aussi la plus importante .Toute erreur est interdite .Car une fois le vin en bouteille impossible de faire machine arrière pour corriger quoique se soit .
Fidèle à ma démarche biodynamique et désireux de produire les vins les plus naturels possibles , j'ai toujours souhaité mettre mes vins en bouteilles sans devoir les coller ou les filtrer . Malheureusement ce n'est pas toujours possible .
Dès son assemblage en cuve, après douze mois d'élevage en fûts, notre Mercurey Blanc La Chagnée 2008 se présentait plutôt bien.Il était déjà très clair. Presque trois mois en cuve achèveront son élevage .
Je demandais alors à notre oenologue s'il était possible de mettre cette cuvée en bouteille sans intervention . Pour ne prendre aucun risque , il procède à quelques analyses de turpidité  , et de précipitations tartrique notamment. Il me confirme que ce vin peut être mis en bouteilles sans collage ni filtration. Le but est atteint.


IMG 0121

Pour cette mis en bouteille, je choisi un jour Fruit, et la méthode "à l'ancienne". C'est à dire une chèvre à deux becs (oui oui c'est son nom !) directement relier à la cuve en inox où se trouve le vin pour remplir les bouteilles. Le vin s'écoule donc dans les bouteilles par simple gravité. Pour le bouchage , la boucheuse à main ou plutôt à bras . Elle était déjà là au temps de mon grand-père , c'est dire le nombre de bouteilles qu'elle a bouché !!!
L'installation peut paraitre rudimentaire et un peu "bricolée" mais elle est très efficace.
Pour m'aider , mon père , à qui cela rappelait beaucoup de souvenirs, avait pris place derrière la chèvre deux becs et moi à la boucheuse . Notre cadence était d'environ 180 bouteilles à l'heure . Evidement ,c'est beaucoup moins rapide qu'un groupe d'embouteillage, mais quel plaisir !!! 

Quant au vin, ce Mercurey La Chagnée est une superbe expression de son terroir calcaire , caillouteux et rocheux.
Comme Didier Dagueneau, j'aurai pu nommer cette cuvée Silex tellement "on est dans le cailloux , la roche, la pierre" et ainsi lui rendre hommage.
Ce vin est très pur, intense et minéral , soupoudré de quelques arômes d'agrumes et de fruits exotiques
 et d'une trés belle longueur de bouche
                                                                                                                                IMG_0122.JPG                                                  IMG_0124.JPG               

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 16:14

Un film à voir ,   absolument....

Disponible en dvd , et actuellement en multi diffusion sur les chaines de Canal +,

mais il devrait être programmer sur toutes les chaines à 20h30




Cliquez sur les images pour les agrandir
Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 15:44

Faire la tournée des Grands Ducs est une expression française datant de l'époque où les Grands Ducs de Russie venaient à Paris faire la tournée des restaurants et cabarets luxueux .
Pour moi cette tournée a eu lieu la semaine dernière,non pas à Paris mais ici en Bourgogne,avec deux amis.
Marc, luxembourgeois , amateur et grand connaisseur des vins de Bourgogne et Xavier, belge,importateur de vins,patron et chef de La Ciboulette restaurant à Knokke le Zoute.

Arrivés au Domaine mardi en fin d'après-midi, Marc et Xavier avaient auparavent visités et dégustés les vins chez
Anselme Selosse en Champagne, Thibault Ligier Belair à Nuits Saint Georges et Hubert Lignier à Morey Saint Denis.
Ma première dégustation en leur compagnie a lieu chez Paul Jacqueson à Rully. Paul nous fait d'abord déguster sa gamme de Rully blancs 2008 , puis rouges , puis quelques 2009 sur fûts, un 2007, un 2006 et même un 2002 rouge.
Tous les vins sont de très belles qualités et me comfirme l'excellente réputation quà Paul dans la région et ailleurs ..
Pour le diner de mardi soir, Xavier a choisi Le Chassagne à Chassagne Montrachet, restaurant qui a reçu une étoile dans le guide Michelin de cette année. Dans un cadre simple mais agréable, le service est discret et efficace mais l'ambiance manque un peu de chaleur.Nous avons choisi un menu 9 saveurs. La cuisine est osée , créative parfois un peu trop et manque parfois  de justesse de cuisson. Pour accompagner ce diner, un Chassagne Montrachet Blanc 2006 de chez Ramonet et un Chambolle Musigny 2006 de chez Georges Roumier, deux vins pas mal mais je m'attendais à beaucoup mieux de la part de ces deux domaines très réputés.

Le mercredi matin , mes deux compères ont rendez-vous au
Clos de Tart à Morey Saint Denis et me demande si je veux les accompagner. Une telle invitation ne se refuse pas.
Sylvain Pitiot, le régisseur nous reçoit en compagnie de leurs importateurs américains de San Fransisco. Son équipe prépare
pour le lendemain une dégustation exceptionnelle de 56 millésimes de 2005 à 1887 du Clos de Tart pour des collectionneurs privés du Clos et les plus grands journalistes "vins" de la planète.
Moi, j'ai l'impression d'être  sur une autre (planète)....
Après une rapide visite des lieux , Sylvain Pitiot nous offre une dégustation très intéressante des 2008 encore en fûts, même si le boisé domine dans toutes les cuvées.






Il est midi quand nous quittons le Clos de Tart, juste temps de nous rendre à Nuits Saint Georges pour déjeuner à La Cabotte.

 

Excellente adresse à conseiller . La cuisine est créative , précise et le service sympa et chaleureux et la carte des vins impressionnante. Un vrai bon moment accompagné par un Meursault Les Meix Chavaux 2007 de chez Jean-Marc Roulot absolument fantastique , densité, minéralité, puissance, équilibre, longueur , tout y est ,une vraie grande bouteille et d'un Nuits Saint Georges 1er Cru Les Baudots 2006 de chez Aurélien Verdet  excellent lui aussi.

L'après-midi se poursuit par une dégustation , au pas de course, au Domaine Robert Arnoux à Vosne Romanée. Là aussi, Pascal Lachaux nous fait déguster la gamme impressionnante de 1ers et grands crus 2008 sur fûts neufs uniquement.Le boisé domine l'ensemble des vins et il est difficile de se faire une idée précise du futur vin.
Dernière visite de la journée , chez  Jean-Marc Pillot à Chassagne Montrachet.Vigneron accueillant et chaleureux , Jean-Marc aime partager sa passion. Nous dégustons l'ensemble des ses vins sur plusieurs millésimes. Tout est vraiment très bon avec une petite préférence pour ses blancs.



Chaque fois que Xavier vient en Bourgogne , il tient absolument à diner au Moulin de Martorey ,restaurant une étoile de Saint Rémy à coté de Chalon sur Saone, autant pour la qualité de leur cuisine que pour leur exceptionnelle carte des vins. Carte sur laquelle, deux de mes vins figureront prochainement.
Le repas est comme d'habitude excellent et pour l'accompagner deux vins hors Bougogne choisis par Xavier . Un Chateau Talbot 1986 , très bon et Grange des Pères 2000 ,un vin du Languedoc (Amiane) très pure,fin et complexe .
Une grande bouteille .

Jeudi matin, eh non ce n'est pas fini ...je vous ai dis que c'était la tournée des Grands Ducs. J'en profite pour dire que , aucours de toutes ces dégustations , nous ,enfin je recrache les vins.
Jeudi matin donc, rendez-vous chez  Vincent Dancer à Chassagne Montrachet.

J'apporte le pain et le jambon persillé (de chez Morey à Chatenoyle Royal pour les bonnes adresses) pour accompagner la dégustation.

Vigneron sympa et très humble , je suis heureux que nous partagions la même philosophie de notre métier. Ses vins m'impressionnent par leur éclat , leur pureté , leur équilibre  c'est grand très très grand. Rançon de son succès amplement mérité et fidèle à ses premiers clients , il n'a rien à vendre.

Je passe rapidement sur notre déjeuner au Vendangerot à Rully,où on a franchement pas bien mangé mais beaucoup rigolé.....

L'après-midi est consacrée à une balade dans les vignes de Mercurey et à une dégustation de nos vins.

Pour terminer cette escapade gourmande et la visite de Marc et Xavier en Bourgogne, nous nous rendons à Pernand Vergelesses au restaurant *
Le Charlemagne.

Notre choix se porte sur le menu Charlemagne dort..dine..erre..Un menu pour changer de l'ordinaire,un voyage des sens à travers les saveurs, les parfums,les textures..

Pour acompagner tout ça , nous commençons par un Pouilly Fumé "Silex" de chez Didier Dagueneau,vigneron mythique trop tot décédé, mais son vin est absolument fantastique , pureté,minéralité, expressif , et plein de sensation et en parfait accord avec la cuisine de Laurent Peugeot.

Nous poursuivons avec un Vosne Romanée 2004 de chez Méo-Camuzet ...très 2004....et un Gevrey Chambertin 2006 de chez Philippe Charlopin  encore un peu jeune mais qui pour moi semble manqué un peu de maturité...

C'est la premiére fois que je dine au Charlemagne et tout m'a beaucoup plu, l'endroit , la déco , l'acceuil, le service ,la cuisine bien sur . Il mérite sans aucun doute une deuxième étoile en tout cas moi je lui accorde sans hésiter.
Voilà, la soirée s'achève et notre tournée des Grands Ducs aussi...il est temps de se dire au revoir et à la prochaine...et un grand merci à Marc et Xavier pour ces grands moments... A bientôt

Vendredi, je jeûne , histoire de remettre mon estomac et mon foie en état.... 

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 16:31

"..mais qu'est ce que tu fais ?"  me demande souvent mes collègues vignerons, déjà occupés à tailler leurs vignes,
en me regardant,pratiquement toute la semaine dernière, pulvériser en direction du sol ce qui ,de loin, ressemble à de l'eau...

En fait, il s'agit du Compost de Bouse Maria Thun.
Comme son nom l'indique, ce compost a été mis au point par
Maria Thun également auteur du Calendrier des Semis, outil
indispensable à tous ceux qui pratique la biodynamie.
Ce compost est élaboré à partir de bouses de vache mélangées à du basalte et à des coquilles d'oeufs fraîches.
Le tout est entreposé, pendant plusieurs mois, dans des fûts
de bois ouverts et à moitié enterrés.
La dose employée est de 240 g/ha, diluée dans de l'eau de pluie
puis dynamisée pendant  vingt minutes.
On le pulvérise sur le sol ,en autonme ( 2 à 3 passages sont parfois nécessaires) en jour racine ou fruit.



Le compost de bouse Maria Thun active la décomposition des végétaux
et des matières organiques. Il contient tous les éléments qui aident à la formation du complexe argilo-humique.
On y trouve un nombre et une varièté de bactéries considérables
favorisant la vie du sol.Ainsi, il revitalise et restructe rapidement un sol épuisé.
Tout cela peut vous paraitre très technique, mais vous aurez compris que ce compost est indispensable au bon équilibre de nos sols.

Equilibre, c'est bien le maître mot...
Equlibre dans les sols = équilibre dans les raisins= équilibre dans nos vins...




    

Dynamiseur 

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 14:19
Voilà , c'est fini ...!
 Enfin, pour l'instant. En effet , les vinifications du millésime 2009 sont terminées, et toutes les cuvées sont maintenant en fûts dans notre cave.
C'est ainsi que s'achève toute une année de travail . J'en profite donc pour remercier toutes les personnes qui m'ont aidé et ont participé à ce millésime, les saisonniers, les vendangeurs, et  mes amis pour leur soutien .
Un grand merci, aussi, à mon père, Pierrot, pour son aide et ses conseils (que je ne suis pas toujours, à tort ou à raison ?) , 70 ans cette année et une cinquantaine de millésime à son actif. Bravo !

Maintenant, il n'y a plus qu'à élever ce très beau millésime 2009 , patiemment et soigneusement.

Dehors,il fait froid (2° ce matin), les vignes et la nature ont pris leurs couleurs d' autonme et nous offrent des paysages magnifiques.
Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 17:40
  La Revue des Vins de France , la rvf comme on l'appelle plus famillièrement , publie , dans son numéro d'octobre,le compte-rendu d'une grande dégustation : de Mercurey à Pouilly-Fuissé, 100 grandes bouteilles.

" Voilà un top 100 qui mériterait d'être reconnu d'utilité publique! En sélectionnant les meilleurs vins du sud de la Bourgogne, de Rully à Pouilly Fuissé, nous avons été bluffés par la diversité et la richesse d'un vignoble à très haut potentiel." écrit
Antoine Gerbelle en introduction à son article.

654 vins dégustés, 100 cuvées distinguées , un classement donc très sélectif.

Antoine Gerbelle attribue à notre Mercurey 1er Cru La Chassière  une note 15,5/20, ce qui le classe dans le top 10 des vins rouges...  (voir le commentaire ci-dessous).

Une récompense pour le travail fourni et un encouragement à continuer sur cette voie, à poursuivre cette quête du Graal qu'est de faire toujours mieux.....


 A lire, aussi, dans ce magazine, un article très interessant sur les accords vins et fromages. Et un face à face , non moins intéressant entre Anne Claude Leflaive et Dominique Lafon qui à pour sujet : Montrachet et biodynamie.



 Bourgogne Aujourd'hui , magazine "luxueux" qui s'autoproclame revue des vins de Bourgogne consacre ,lui aussi ,un article aux vins de la région et publie ,lui aussi,un compte rendu de sa dégustation.
Honnêtement, j'apprécie moins le contenu de ce magazine . Question de goût , ou d'humeur...?
Ceci dit , voici le commentaire concernant notre Mercurey 1er Cru Clos de Montaigu 2007.

 cliquez sur l'article pour l'agrandir
Repost 0
Published by Philippe Garrey - dans Commentaires de dégustations
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 16:26


Les vinifications du millésime 2009 se déroulent actuellement ...Et tout se passe bien !

Henri Jayer , célèbre vigneron de Vosne-Romanée ,disait souvent , " ...faire du vin ,c'est facile, tu mets les raisins dans la cuve, tu pars en vacances 15 jours et quand tu reviens , le vin est fait..".
Bien que je doute qu'il soit parti en vacances pendant ses vinifications, c'est presque aussi simple que cela.
Mon travail , en ce moment, c'est surtout de la surveillance,faire que tout se passe bien.
 Prise des densités, quelques pigeages ou remontage au CO², mais pas chaptalisation (ajout de sucre pour augmenter le degré) ni de levurage, en fait j'interviens très peu. Je laisse les raisins "infuser" dans leur jus.

C'est pourquoi, je ne vous montrerai et raconterai pas grand chose sur mes vinifications.
Et puis, il y a quelques petits secrets que je ne peux dévoiler ici , les concurrents lisent aussi ce blog...
Et puis , il y a ces moments difficiles à décrire , à expliquer, mais que les vignerons connaissent bien, quand le fruit d'une année de dur travail devient leur vin.
Ces moments de bonheur , quand le soir , seul dans la cuverie , j'écoute la magie du vin entamer son récital !

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 13:32

 La Route des vignobles de Bourgogne, à Mercurey

Cheminant de Solutré à Chablis, la Route des vignobles de Bourgogne a fait étape samedi à Mercurey. Compétition d'endurance équestre réservée aux chevaux de trait. Le circuit bourguignon était nanti d'épreuves techniques de maniabilité...
Et ce samedi matin, c'était une épreuve de labour des vignes qui attendait les concurrents. La pluie de la nuit et de la veille, un sol peu habitué aux labours et régulièrement tassé par le passage de tracteurs très lourds, n'ont pas facilité la tâche de ces magnifiques cheveaux . 

Plus tard dans la journée, un relais (changement de cheveaux ) comme au temps des relais postaux et dilligences, avait lieu à proximité du Caveau de la Chapelle . (voir l'album photo)

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 07:28
Les vendanges 2009 sont terminées....

Elles ont commencées , comme je vous le racontais dans l'article précédent , le samedi 5 septembre.Avec une petite équipe d'une dizaine de coupeurs et trois porteurs, nous avons débuté par La Chassière.
Il fait beau, l'ambiance est très bonne mais travailleuse, les raisins sont magnifiques...seul probléme mon tracteur n'est pas d'humeur et refuse de démarer , heureusement dans notre équipe il ya un excellent mécanicien qui répare la panne rapidement.
En fin de matinée, la première remorque est pleine.

Les raisins sont magnifiques, sains et à maturité optimale.



Après cette journée du 5 septembre ,et pour récolter chaque parcelle au meilleur moment de sa maturité,nous attendons le jeudi 10 septembre pour reprendre les vendanges.

Ce jeudi matin, nous commençons par le Clos du Paradis, dont voici les raisins .       
                                     (cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Je profite de cette photo de raisins pour revenir sur la biodynamie.
En les examinant de plus près , on note qu'ils contiennent des sucres en quantité , équilibré par une bonne acidité, les pépins sont mûrs tout comme les anthocyanes et les polyphénols responsables des arômes et de la couleur. Tout cela à la même date. C'est le résultat de la pratique de la biodynamie  tout au long de l'année. Pour plus de détailssur la biodynamie , cliquez sur le site de Biodynamie Conseil.
 
L'après-midi est consacrée aux blancs avec La Chagnée.

Les jours suivants nous vendangeons dans l'ordre le Clos de Montaigu, la Chagnée du Haut, et les Vieilles Vignes prés de la cuverie. Le beau temps nous accompagne tout au long de ces quelques jours.
Les vendanges 2009 se terminent le dimanche 13 septembre au soir dans la bonne humeur et bien évidement par quelques verres...

 Pour ramener les remorques pleines de raisins de la parcelle de la Chagnée du Haut dont l'accès est très difficile et dangereux avec le petit enjambeur, nous avons besoin d'un gros tracteur de champ.

Ce John Deere impressionnant , nous ai aimablement prêté par la Ferme Givry à Germolles.
Un tout grand merci donc aux Givry père et fils.

cliquez sur les photos pour les agrandir






Enfin , une petite vidéo montrant le déchargement des caissettes de raisins dans l'égrappoir et la mise en cuve avec le tapis roulant. Allez voir aussi toutes les photos des vendanges 2009 dans l'album photos.
A bientôt .

Repost 0
Published by Philippe Garrey
commenter cet article